„Liberte, egalite, fraternite”

by

Zice tanti WIKIPEDIA:

La devise « Liberté, Égalité, Fraternité » est issue de la Révolution française : elle apparaît dans le débat public avant la proclamation de la Première République, dès 1790. Le premier à en faire usage dans un cadre officiel est Maximilien de Robespierre, dans son Discours sur l’organisation des gardes nationales, le 5 décembre 1790 à l’Assemblée Nationale. On la retrouve également dans la bouche de Camille Desmoulins, de l’anglais lord Stanhope et de Momoro. Ce dernier la reprend au Club des Cordeliers le 29 mai 1791. De même, elle est mise en avant lors la « fête de la liberté » donnée en l’honneur des Suisses de Châteauvieux le 15 avril 1792, et Jean-Nicolas Pache (maire de la commune de Paris), fait peindre sur les murs, le 21 juin 1793, la formule : « Liberté, Égalité, Fraternité, ou la mort ». La devise est progressivement abandonnée avec la fin de la Révolution, le serment de haine aux monarchistes et aux « anarchistes » étant notamment préconisé par le Directoire de l’an V à l’an VII, en lieu et place du serment de fraternité.

liberte-egalite-fraternite

La devise ressurgit avec la révolution de 1830. Elle est ensuite régulièrement revendiquée par différents révolutionnaires, en particulier le socialiste Pierre Leroux, qui participera largement à sa reconnaissance comme principe de la République, mais aussi Alexandre Ledru-Rollin, Lamennais ou Philippe Buchez ; elle est également agréée par les participants au premier banquet communiste de Belleville, autour de Théodore Dézamy et de Jean-Jacques Pillot, en 1840, à condition que la fraternité contribue à étayer l’instauration de la « communauté ». Avec la révolution de 1848, la IIe République l’adopte comme devise officielle le 27 février 1848, grâce à Louis Blanc. Sous la IIIe République, la devise est adoptée comme symbole officiel de la République.

Zice nenea PLATON:

„Liberte, egalite, fraternite”= a very big holly shit (adica vorbe de claca, zero, nada, etc.); S-a murit si se moare in numele acestui concept, dar se moare pe DEGEABA. Daca nu credeti, spre exemplu puteti cere parerea rudele eroilor din Revolutia anului ’89, ca sa nu facem trimiteri docte mai departe… Ce mai inseamna practic azi libertate, cand curand vom fi cipatzi si-n anus…Ce mai inseamna cuvantul egalitate, cand cei mai egali ne conduc si ne demonstreaza ca suntem prosti de mai bine de douazeci de ani…Ce mai inseamna cuvantul fraternitate, cand omul moare langa tine de foame, si tu preferi sa intorci privirea in alta parte?!… Aud??!!..

1=

PLATON

Etichete: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Răspunsuri to “„Liberte, egalite, fraternite””

  1. St Jean de Luz Says:

    I do not even understand how I stopped up right here, however I assumed this publish was once
    great. I do not recognise who you might be however certainly you’re
    going to a famous blogger in the event you are not already.
    Cheers!

  2. Daniel Says:

    🙂

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s


%d blogeri au apreciat asta: