Transnistrie, le fantôme de l’Europe

by

Cum vad „altii” problema si contextul Moldova-Transnistria-Rusia-Romania ..

La Moldavie sera, en 2007, avec la Biélorussie et l’Ukraine, une périphérie de l’Union Européenne, suite à la vague d’élargissement comprenant la Roumanie et la Bulgarie. Ce voisin en devenir demeure aujourd’hui encore mystérieux. Pays latin, situé entre l’Ukraine et la Roumanie, la Moldavie constitue pourtant un résumé vivant de l’Europe Centrale et Orientale, par son histoire, sa diversité ethnique, mais aussi par les évolutions accélérées qu’elle a vécues ces dernières années. Cela rend l’étude de ce pays à la fois passionnante et éclairante.

romanian heroes

Le nom de République Moldave provient du nom d’un territoire situé entre les Carpates et le Dniestr entre les XIVème et XIXème siècle. Dès le XVème, la principauté de Moldavie est annexée par l’Empire Ottoman. En 1812, les grandes puissances voisines, l’Empire russe et la Roumanie, se partagent le territoire de la Moldavie. Après l’indépendance de la Roumanie en 1859, la Bessarabie, devenue indépendante de la Russie en 1917, décide de rejoindre la Roumanie en 1918. Ce territoire est annexé par l’Union Soviétique en 1940 et uni au territoire de l’actuelle Transnistrie (que les Russes avaient appelée République Socialiste Soviétique de Moldavie en 1924 pour gêner et entraver les vues soviétiques sur la Bessarabie).

voronin-smirnov

À travers les différences de développement de part et d’autre du Dniestr, on peut déjà observer des variations dans les domaines ethniques, sociologiques et économiques. Les territoires à l’ouest du Dniestr suivent l’industrialisation stalinienne, tandis que les territoires de la Bessarabie restent dominés par l’activité agricole. Pendant l’industrialisation et la soviétisation de la Moldavie, les dirigeants de Moscou y installent un grand nombre de spécialistes russes et ukrainiens, concentrés dans les grandes villes et en Transnistrie, là où l’industrie a besoin de leurs qualifications. L’armée rouge fût en grande partie stationnée sur le sol transnistrien.

Pour continuer la lecture, cliquez ICI

***

Matériel inspiré par: Mathieu COLLET, Marina SCHNEIDER, http://rodolphepilaert63.wordpress.com/, Le Monde diplomatique: http://www.monde-diplomatique.fr/cartes (avec l’aimable autorisation de Philippe Rekacewicz), Trésor de la langue française au Québec, université de laval: http://www.tlfq.ulaval.ca, News BBC: http://news.bbc.co.uk/, Travel image : www.travel-image.com, OSCE: www.osce.org, Radio free Europe: www.rferl.org

Etichete: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un răspuns to “Transnistrie, le fantôme de l’Europe”

  1. SorinPLATON Says:

    Le venin de Russie a démonté et reconfigure la région de l’État de Moldavie, après la conquête de la Roumanie.
    A la suite, la Russie déchiré le nord et le sud de l’ancienne „République Soviétique de la Moldavie” (le nom donné par l’occupant russe) en faveur de l’Ukraine (également un etat artificiel soviétique), Moldavie reçus en échange une territoire non traditionnels (Transnistrie), avec majorité de la population non roumain (non „moldave”).

    Logic, permutation des territoires est un défi majeur intranationale en République de Moldova, qui empêchent toute évolution future de la réunification avec la Roumanie.
    Aujourdhui, la Russie, par le biais de population rusofone de Moldavie est uniquement qui arrêter l’avenir européen et roumain de la Moldavie.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s


%d blogeri au apreciat asta: